top_banner_COVER_OuiShare-site_Cover-02

 

Vous ne le savez peut-être pas mais la semaine dernière a eu lieu la deuxième édition du OuiShareFest, le festival de la consommation collaborative. Cette année le thème était « l’âge des communautés », ce festival a pour but d’élaborer une vision commune de l’économie collaborative de manière participative et ludique.

La consommation collaborative c’est bien sûr une question économique, mais pas seulement, avec le OuiShareFest vous allez pouvoir vous rendre compte que la consommative collaborative ne se limite pas seulement au point de vue économique. La #ConsoCollab considère de vraies valeurs, des connaissances et des modes de vie, le tout basé sur le partage.

« L’âge des communautés » laisse entendre qu’il s’agit de créer ensemble une nouvelle façon de consommer, de créer des liens pour élaborer une nouvelle manière de vivre ensemble et de consommer ensemble.

Le OuiShareFest c’est l’occasion de partager cette nouvelle façon de consommer, de devenir une source d’inspiration pour les futures entreprises, pour le grand public.

 

C’était quoi le programme ?

 

Comme la plupart des salons, le programme du OuiShareFest était bien entendu composé de nombreuses conférences, présentations…

Mais comme vous vous y attendez, le partage était bien sûr au rendez-vous, avec des grands repas, cocktails, soirées… le tout dans la joie et la bonne humeur.

 

Quelles entreprises ? 

 

On retrouve la consommation collaborative partout, peu importe le secteur. On retrouve ainsi :

–          My Major Company : label de financement d’artistes (oui le label de Grégoire et Joyce Jonathan)

–          Blablacar : on le sait tous, les transports c’est cher, mais dès que la consommation collaborative s’en mêle c’est mieux, avec le leader du covoiturage

–          Wikipédia : c’est étonnant mais oui, l’encyclopédie en ligne la plus célèbre applique des principes de consommation collaborative, en effet ce sont les utilisateurs qui mettent leurs connaissances en ligne pour en faire profiter les internautes

Share This Post