Après avoir appris l’heureuse nouvelle annonçant que Pretachanger est lauréat du Concours Oséo Emergence 2011 nous voulions partager cette expérience avec vous.

On connait surtout Oséo pour être la banque des entrepreneurs offrant des avances remboursables et garantissant des prêts bancaires. Mais Oséo c’est aussi et surtout l’organisme qui finance l’innovation en France.

Le concours Oséo c’est plus précisément le Concours National d’Aide à la Création d’Entreprises de Technologies Innovantes organisé par le Ministère de la Recherche en partenariat avec Oséo.

oseo

L’objectif de ce concours est de détecter et faire émerger des projets de création d’entreprises innovantes. Au sens d’Oséo il s’agit de projets porteurs d’une innovation technologique (et apparemment il ne s’agit pas d’une innovation d’usage ou de service d’après ce que nous avons pu comprendre). Les lauréats bénéficient d’une aide financière et d’un accompagnement adapté.

Cette aide financière prend la forme d’une subvention attitrée au porteur du projet principal ou à l’entreprise naissante et permet de financer :

• les études de faisabilité technique, économique et juridique nécessaires pour établir la preuve du concept des projets « en émergence » (jusqu’à 45 000 €) ce qui est le cas pour Pretachanger.

• pour les lauréats « création-développement » qui concerne les entreprises qui ont un chiffre d’affaires, le concours finance une partie du programme d’innovation de l’entreprise (jusqu’à 450 000 €).

La subvention accordée ne permet donc pas de financer des frais liés à la création d’une activité, ni des frais personnels et encore moins des frais de communication, elle finance exclusivement de la R&D et des études.

L’audit des projets candidats étant réalisée par des cabinets d’audit externe qui ont une expertise  de conseil en innovation comme par exemple le cabinet Ernest et Young ou encore Effidyn, cela en fait un concours reconnu et notamment auprès des financeurs. Les lauréats bénéficient ainsi d’un label de qualité qui ouvre des portes et peut faciliter une levée de fonds ultérieure.

Voici le déroulement du concours et la préparation que nous avons entreprise à chaque étape :

– Nous avons déposé le dossier fin janvier 2011 (il faut compter 3 à 4 journées homme pour la rédaction mais cela peut prendre davantage de temps)

– Nous avons déposé le dossier via notre incubateur ce qui est a priori un gage de qualité du projet pour les jurys Oséo

– Nous sommes passés à l’oral en avril qui consiste en une présentation de 5 minutes suivi de quasiment 2 heures d’entretien avec le consultant (pour la préparation nous n’avions pas hésité à faire appel à des proches du projet et des partenaires)

– Nous avons eu une réponse positive en mai et nous avons ensuite revu le budget et ses allocations en fonction de la somme finalement attribuée (25 K €)

– En théorie nous pourrions obtenir les fonds début juin mais comme nous avons choisi de bénéficier de la subvention au titre de l’entreprise, il faut d’abord la créer !

– Fin juin : ce sera la remise des prix par le Ministre de la Recherche en personne.

A noter que le calendrier a bien été respecté ce qui est avantageux pour le plan de financements ante création.

Conditions pour candidater au concours

Tous les porteurs de projets peuvent candidater (étudiant, salarié du public ou privé, demandeur d’emploi…) quelque soit leur nationalité. La condition sine qua non c’est que l’entreprise soit créée sur le territoire français.

Sélection des lauréats

Chaque année, le concours récompense près de 200 lauréats et apporte son soutien à la création de 100 à 150 entreprises innovantes. Il est important de noter qu’il y a plus de lauréats selon la région dans laquelle vous candidater (nous avons candidaté en Languedoc Roussillon qui récompense davantage de lauréats et la compétition est moins féroce qu’en Ile de France par exemple) mais du coup la subvention peut être moins élevée (je ne connais pas le montant moyen des subventions accordées dans les autres régions).

Une première expertise des dossiers par les cabinets externes au niveau régional (région dans laquelle vous avez déposé le dossier) oriente les jurys régionaux qui vont ensuite décider quels sont les projets lauréats selon une grille de critères dont voici les plus importants :

– ce qu’il y a de réellement innovant dans le projet au niveau technologique

– l’équipe et sa capacité à créer et gérer une entreprise (ils veillent à ce que les porteurs de projets soient à temps plein sur le projet et n’aient pas d’autres entreprises en parallèle)

– le modèle économique : ils s’assurent qu’il existe et qu’il est réellement rémunérateur

– le marché et la vision marché (perspectives futures, le potentiel B2B et les autres applications futures possibles de la technologie développée…)

– l’état de la propriété intellectuelle

Ces jurys sont composés d’industriels et de personnalités compétentes dans les domaines de la création et du financement des entreprises innovantes, de la valorisation de la recherche et du transfert technologique.

Nous nous invitons maintenant à tenter votre chance ! Rien n’est gagné d’avance quelque soit la qualité du dossier (c’est un concours) mais cela vous oblige à formaliser votre projet ce qui est une bonne chose pour anticiper la suite.

De plus si vous passez à l’oral c’est une expérience intéressante de défendre votre projet devant un expert, surtout dans l’optique d’une levée de fonds future.

Même si le concours ouvre des portes et constitue une expérience riche, ce n’est pas une fin en soi d’être lauréat. Il faut garder en ligne de mire l’objectif de créer l’entreprise, générer du cash flow positif et croitre !

Voilà c’est dit, vous en savez plus pour l’édition Oséo 2012 !

Benjamin

Co-Fondateur de Pretachanger & CEO

Share This Post