La crise préoccupe toujours autant les Français : pour 70% d’entre eux, le gros de la crise économique est encore à venir(1).

Aussi, alors que les achats de Noël commencent à peine, les français ont d’ores et déjà prévu de se serrer la ceinture et ils sont encore plus nombreux que l’année dernière : 53% des Français prévoient une diminution de leur budget, contre 43% en 2009.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette préoccupation s’étend davantage aux foyers disposant de revenus supérieurs : plus d’un tiers d’entre eux ont en effet décidé de revoir leur budget de Noël à la baisse (35% contre 23% en 2009).

C’est donc le concept « d’achat malin » qui prime en ces temps difficiles et Internet en fait partie car il permet à la fois de pouvoir comparer les offres et trouver les meilleurs prix (47%) mais aussi d’éviter la foule dans les magasins (45%).

L’achat d’occasion est également largement plébiscité : près d’un français sur deux (46%) a déjà acheté des cadeaux d’occasion sur Internet et un tiers souhaitent ou ont déjà remis en vente des cadeaux en ligne après Noël.

Alors que pour les foyers les plus modestes il s’agit de faire des économies, pour les plus aisées  cela témoigne pour les auteurs de l’étude de «changements engendrés par la crise dans leur manière de consommer ».

La crise a pour effet de remettre en question un mode de consommation jusque là acquis. C’est une véritable opportunité pour consommer différemment mais aussi malin tout en prenant en considération les préoccupations environnementales.

Il semble donc que l’achat d’occasion soit appelé à se développer au cours des années à venir et ça nous l’avions déjà compris !

– Enquête réalisée par IPSOS les 19 et 20 novembre 2010 auprès de 1024 personnes, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus –

(1)Sondage Ipsos pour le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie et Lire la société, réalisé en Novembre 2010

Share This Post